Jubé du XIVe siècle - Église Saint-Pierre-le-Jeune de Strasbourg - 2005

Jubé


Clôture séparant les fidèles du clergé et délimitant le chœur liturgique. Au Moyen Âge, il pouvait parfois être totalement opaque et interdire la vision vers l’autel. Une tribune pouvait se trouver sur la partie occidentale pour accueillir une chorale. Le mot vient des premières paroles prononcées par le lecteur avant les Matines (messe du matin dans les monastères) « jube, domine, benedicere » (« daigne, Seigneur, me bénir »).

Images : Église Saint-Pierre-le-Jeune de Strasbourg - Jubé du XIVe siècle - 2005