Jean-Michel BLAIZEAU - Portrait

Jean-Michel BLAIZEAU

En croisant la mémoire vive collectée auprès des acteurs locaux, ouvriers et syndicalistes, les archives de la Sûreté nationale, la presse régionale et une importante iconographie souvent inédite, l’historien Jean-Michel Blaizeau s’est efforcé de décrypter les événements politiques et sociaux qui se sont enchaînés sur les bassins aunisiens de La Rochelle, La Pallice, Rochefort, Tonnay-Charente et Surgères, de 1934 à 1938, tout en les replaçant dans leur contexte national et international.

Les grèves sur le tas, les cortèges joyeux, les congés payés… pour des ouvriers en casquette, heureux de quitter leurs cités obscures, voilà les images de carte postale que nous conservons du Front populaire et de ce bel été 36.

" Images d’Epinal, angélisme et contradictions " diront certains censeurs lors de l’inventaire… car le Front populaire, c’est aussi la montée du fascisme, la guerre civile espagnole, l’inflation galopante, les classes moyennes trop vite négligées et l’inexorable, marche vers la guerre qui affectent, dans une accélération de l’histoire, les bassins industriels de l’Aunis.