Les clés du fort Boyard…en 1914 - 1/2

Les clés du fort Boyard…en 1914

Courrier du Commandant d’armes au directeur des Travaux Maritimes, 12 octobre 1914

Transcription (page 1) :
Monsieur l’ingénieur en chef,
J’ai l’honneur de vous rendre compte que je n’ai trouvé la clef du fort Boyard ni chez le gardien de batterie, ni au bureau du génie ni ailleurs. Or, hier, les officiers de l’île d’Aix ayant pu disposer d’une vedette pour se rendre au fort, je m’étais décidé pour en finir, à envoyer un serrurier chargé de forcer la porte et d’y appliquer une serrure neuve, que le Génie destinait depuis longtemps à cet emploi. L’ouvrier trouva d’abord la tâche facile : la porte était ouverte. Mais lorsqu’il s’est agi de remplacer la serrure, il constata que celle qu’il avait reçue ne s’adaptait pas : il prit le parti d’enlever la vielle serrure et de la rapporter à l’île d’Aix pour la remettre en état et lui confectionner une clef.
Si cette entreprise est menée à bonne fin, je ferai remettre la serrure en place.