Lettre patente du roi

Lettre patente du roi pour la liberté du commerce de Guinée. Janvier 1776.

Arch. dép. Char. – Mar., A 4, pièce 26


Nous avons permis et permettons à tous les négociants de notre royaume de faire librement à l’avenir le Commerce des Nègres, de la poudre d’or, & de toutes les marchandises qu’ils pourront tirer des Côtes d’Afrique depuis la Rivière de Serre-Lyonne inclusivement, jusques au Cap de Bonne-Espérance, à condition qu’ils ne pourront armer ni équiper leurs vaisseaux que dans les ports de Rouen, la Rochelle, Bordeaux et Nantes.